Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 17:07
.

Les Sociétés Militaires Privées.

L'approche française.

Le domaine des Sociététs Militaires Privées reste, en France, largement inexistant.La défense nationale est en effet très peu privatisée.La conception française reste fondée sur un usage de la force armée relevant entièrement de l'Etat,dont les moyens en personnels sont caractéristiques (essentiellement des focnctionnaires ) qu'il s'agisse de militaires ou, plus rarement, de policiers.La réflexion sur l'existnce des SMP en France n' a en réalité jamais eu lieu.Le syndrome français en la matière est celui de la "non réflexion" doublée par le vote d'une Loi contre le mercenariat en Avril 2003,censée gêner toute privatisation de ces activités de défense et ainsi l'émergence d'un modèle de SMP à la française.

Plusieurs raisons peuvent être avancées pour expliquer cette réticence.

La première est culturelle.Le putsch de 1961 a laissé,semble t il, un traumatisme au sein des élites intellectuelles et des politiques.Ce traumatisme s'exprime depuis cette époque par une méfiance vis à vis du militaire,dont l'image sédtieuse impose un contrôle constant et une prise d'initiative réduite au minimum.

La seconde est la peur et la position morale des cercles politiques et intellectuels vis à vis du mercenariat classique auquel sont assimilés les SMP. L'absence de débat et d'une réflexion approfondie s'explique ici par le fait que les activités des SMP et le concept même de l'entreprise soient considérées comme relatifs au mercenariat.

Or,ce qui distingue principalement la SMP d'une entreprise mercenaire est sa filliation à l'Etat!

Cette distinction s'opère ,d'une part, par son inscription au sein d'un ensemble législatif clair et précis,d'autre part ,par la culture de ses employés qui sont sociologiquement issus des unités spéciales de grands corps de l'Etat comme l'armée et la police,au sein desquels ils ont servi des intérêts nationaux. Pour un grand nombre d 'unités, les tradiions ont par ailleurs enseigné à ces personnels le sens du devoir pour la Patrie, l'esprit de service et de sacrifice, l'obéissance à une hiérarchie,le sentiment du service de la communauté et des intétêts de l'Etat. Ce souci de préserver les intérêts nationaux au sein de sociétés françaises se situe en prolongement de leur carrière étatique.Mais politiques comme fonctionnaires conçoivent difficilement que des "privés" puissent servir les intérêts du pays. Cette incompréhension est renforcée dans la mesure ou ces derniers perçoivent des salaires élevés.

Dans ce contexte,l'état des lieux en France est très facile à établir:

Mis à part la socité SECOPEX,installée à Carcassonne, qui revendique officiellement l'appelation de SMP, la France n'est pas présente sur ce créneau.
En réalité, elle est dotée de "Sociétés de Sécurité Privée".La nuance par rapport au concept de SMP est de taille.Ces SPP ont un rapport à l'Etat qui est totalement différent. D'une part, elles agissent pour le compte d'intérêts essentiellment privés,qui peuvent être français mais aussi étrangers! .D'autre part, aucun grand contrat de privatisation des actitivités de défense du type de ceux passés très fréquemment dan les pays anglo saxons n'a été conclu!

Les secteurs d'activités des PSP sont limités: transports de fonds;télésurveillance;gardiennage;protection rapprochée; investigation;audit,conseil en sécurité;formation en sécurité;rapatriement...

Un constat s'impose.Les Anglo Saxons,conscients des enjeux de puissance que suscitent des théâtres de crise, de conflits, ont su donner à leur stratégie de puissance les moyens de s'y positionner efficacement. Ainsi, des problématiques,sécuritaires comme économiques, générées par ce type de situation , ont elles abouties à l'émergence de moyens appropriés pour répondre à des besoins nouveaux et croissants:les SMP..Les Anglo saxons sont passés des SPP aux SMP le plus naturellement du monde, avec pour seul souci le développement de puissance de vectrurs adaptés.

La France est elle restée crispée sur ses peurs de naguère? Les SPP correspondent à une stratégie de puissance d'une autre dimension.Elles sont aujourd'hui incapables de se positionner sur des marchés anglo saxons d'envergure,en raison d'un cadre juridique dissuasif, d'un manque de moyens financiers évident.Certaines entreprises françaises du secteur communiquent pourtant sur des capacités d'interventions aux quatre coins du monde...La formule dans laquelle les Français semblent réussir reste toutefois celle des "prestations sur mesure"".

La France possède potentiellement d'indéniables prédispositions dans le domaina des SMP.L'une d'entre elles est la grande compétence de ses personnels issus de services spéciaux de l'Etat ou de la sécurité privée. Le savoir faire français est une réalité tant sur le plan technique ou tactique que sur le plan psychologique. L'expérience des Français sur les théâtres africains (Maghreb,Mashreck,Afrique subsaharienne) leur ont donné la capacité de comprendre des populations très hétérogènes,des situations d'une grande complexité,et de travailler avec eux.C'est l'une des raisons pour lesquelles, paradoxalement en apparence, les Français sont très prisés par les SMP anglo saxones,qui voient dans ces personnels la possibilité d'améliorer le contact avec les populations avec lesquelles une communication es très difficile, ne serait ce que du fait d'un sentiment..anti américain très important! Une fuite des cerveaux" mesurée à l"aune de la SMP?

Charles d'Anjou, Piere Yves Buquet,Marie Fournier...(Paris-2006)

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

L'article, très intéressant, gagnerait à être rédigé de manière correcte, sans fautes de frappe et d'orthographe, et dans le souci d'une mise en page ordonnée... Ces défauts font ressembler le
propos à une copie d'étudiant en situation d'examen...


Répondre