Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 21:50
.De la laïcité; perspectives internationales.
.

De la laïcité Perspectives internationales

(Club des Jacobins -Cercle Arthur Chaussy)

Contribution au débat sur la laïcité.

La laicité à la française est parfois considérée à l'étranger comme une curiosité institutionnelle.De fait, rares sont les nations où la séparation des Eglises et de l'Etat est inscrite dans les textes fondateurs. Encore que ,dans les faits, l'Etat, en France, "connait" fort bien les Eglises ,s'il ne les "reconnait" pas!

Dans la plupart des Etats européens, les Eglises continuent à bénéficier d'une insertion institutionnelle.Cependant, si cette insertion témoigne de l'influence qu'elles ont exercé dans le passé et des avantages matèrielles qu'elles ont conservés, le monopole spirituel est depuis longtemps renversé.La notion laïque de tolérance est intégrée par les églises elles mêmes Elles ont cessé depuis longtemps de développer un prosélytisme agressif. Les vérités dogmatiques semblent moins absolues, dans leur formulation humaine, qu'on ne le pensait encore au siècle dernier.L'esprit de laïcité imprègne profondément les sociétés occidentales,jusque et y compris celles qui continuent à reconnaitre à l'une d'entre elles le statut d'église nationale. Aussi l'Eta n'hésite t il pas à intervenir,dans le cadre des lois, pour réprimer tout comportement qui porterait atteinte à la liberté d'autrui et, le cas échéant, pour discriminer ce qui dans une association se déclarant Eglise, relève authentiquement d'aspirations religieuses et ce qui peut n'être qu'un masque pseudo religieux dissimulant des activités incompatibles avec la législation nationale.

Cependant,depuis une décennie, les Etats occidentaux sont confrontés à de nouvelles formes de prosélytisme qui prennent appui sur une législation étrangère.La mondialisation devenue une donnée nouvelle des relations internationales, les transferts de personnes et de moyens matériels entrainent comme à l'accoutumée une modification de la perception du droit au bénéfice des errements de la puissance dominante. Le cas est flagrant aujourd'hui aux Etats Unis (1)..

L'idée même de laïcité est ouvertement combattue par tous les régimes à fondement confessionnel.Les exemples les plus pernicieux en sont donnés par certains Etats qui,après avoir proclamé l'islam comme religion d'Etat,mettent en oeuvre une législation agressive à l'égard de leurs propres citoyens soupçonnés de modérantisme.La bataille menée contre l'islamisation réactionnaire qui cherche à s'imposer est soutenue avec difficulté par les nations qui pratiquent un islam dit,fort inopportunément , modéré.Mieux vaudrait parler dans leur cas d'islam éclaré ou d'islam renaissant tant l'interprétation fondamentaliste est en contradiction absolue avec de nombreuses prescriptions du Coran lui même.

La bataille contre les embardées rétrogrades observées actuellement au sein de l'Ouma est aussi conduite par la minorité de musulmans qui on pu accéder à une culture universelle.Connaissant mieux que leurs contempteurs l'histoire de l'islam, ils savent que la civilisation musulmane n' a jamais connu de plus grande audience et de prospérité qu'aux temps où elle exerçait son autorité dans un climat de tolérance et de liberté.Et c'est à juste titre que les musulmans éclairés scandalisent les fondamentalistes en démontrant que l'islam peut conduire à une société évoluée ,favorisant aussi bien le mouvement des idées que le progrès économique,au bénéfice de la communauté toute entière.Et l'idéal laïque n'est pas non plus exclu d'un monde islamique en pleine crise que l'histoire condamne à réformer en profondeur ou à s'ensevelir en d'interminables guerres civiles qui retarderont d'autant le lent cheminement de l'humanité toute entière sans toutefois pouvoir l'interrompre..

(1) sur la religion aux Etats Unis:voir: cf. Jacques Soppelsa: "Etats Unis,God Bless America" ; Revue Politique et Parlementaire Mars 2006..

Partager cet article
Repost0

commentaires