Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 17:36

 

http://francophilia.com/gazette/wp-content/uploads/IntOrgFrancophonieMap.jpgI) Si l’on fait référence à la « francophonie” avec un f minuscule (« concept qui renvoie à la société civile et aux institutions non gouvernementales qui oeuvrent directement ou indirectement à promouvoir le français comme langue de travail et de culture »), l’évocation des disparités susceptibles d’exister entre les différents Etats concernés par ladite promotion, et celle de leur degré d’implication au sein des multiples structures non gouvernementales soulignées supra sont éloquentes : la diversité prime indéniablement quant à la place effectivement tenue par la lingua franca chez ces derniers.

Plusieurs situations cohabitent formellement au chapitre de la francophonie :

-Etats monolingues, où le français est par essence langue maternelle et seule langue officielle, comme la France ou Monaco.

-Etats bilingues ou multilingues où, à des degrés divers, le français est langue officielle, « co-officielle », nationale, maternelle, de travail…De facto, comme le rappelait non sans pertinence Roland Breton, dans sa « Géographie des langues », deux grands types de structures peuvent être, ici, recensées, même si en règle générale « les Etats ont tout naturellement tendance à devenir unilingues, qu’ils soient mono ethniques ou pluri ethniques »...

lire la suite :

Partager cet article
Repost0

commentaires