Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 19:48
.

Les enjeux du pétrole russe (2)

L'économie russe bénéficie largement du maintien des cours élevés du pétrole qui ont stimulé l'activité du secteur privé.Les recettes fiscales,depuis l'introduction,en 2000,d'un taux unique d'imposition sur les revenus de 13%, ont grimpé de 50%, la monnaie est stable, l'inflation maitrisée,et la consommation interne, poussée par la hausse des salaires et des retraites,est en augmentation. Gràce aux exportations de pétrole et de gaz,la Russie a atteint des excédents commerciaux historiques ;l'excédent commercial oscille entre 40 et 50 milliards de dollars par an depuis cinq ans.Cette stabilité ainsi que le prix élevé du pétrole constituent les meilleures conditions possibles pour mener des réformes structurelles, sans lesquelles la croissance économique russe ne pourra sepoursuivre.

Entretemps,la dépendance du pays à l'égard du pétrole augmente et le gouverneemnt ne semble pas avoir une idée très précise quant à l'utilisation des revenus du secteur.Il hésite entre plusieurs options: l'élaboration d'un nouveau modèle économique, l'investissement del'argent étatique dans le secteur des technologies,la mise en oeuvre d'un programe de réformes sociales ou la simple accumulation des fonds en attendant la chute des cours du pétrole (!) et la prochaine crise...Principal moteur de la croissance, le secteur énergétique laisse aussi le pays à la merci des prix mondiaux des matières premières et n'occupe que moins de 1% de la force de travail.Une des principales tâches économiques du gouvernement russe dans les années à venir consiste à diversifier une industrie encore trop centrée sur l'énergie,les métaux ferreux et non ferreux ,les produitt forestiers.

Donc,un des dangers du boom pétrolier est qu'il détourne la Russie de l'oriention stratégique qui s'impose: dépasser son rôle d'exportateur exclusif de matières premières et d'importateur de tout le reste ,développer son potentiel industriel et techologique poiur construire une économie solide et diversifiée,tournée vers le futur.Or,malgrè la manne pétrolière, l'économie russe ne parvient pas à lancer un véritable programme de réindustrialisation.C'est pourquoi Poutine a mis l'accent sur le développement industriel et posé comme objectif un doublement du PNB en dix ans.

Si Poutine veut atteindre cet objectif, il doit garantir une croissance stable et diversifier l'économie en régulant l'activité des grands groupes "oligarchiques" Une des solutions qui est mise en oeuvre consiste à augmenter les impöts dans le secteur pétrolier,qui représente un tiers des rentrées budgétaires,et alléger parallèlement la charge fiscale des petites et moyennes entreprises, afin de permettre leur essor et de stimuler les investissements. Une partie de l'argent ira sur un Fonds de stabilisation ,prévu pour servir de garantie en cas de baisse des cours mondiaux du pétrole.Si la Russie engrange d'importants revenus pétroliers,le flou persiste encore sur l'usage que les autorités entendent faire de ces fonds.(à suivre)

M.Lebedev

Partager cet article
Repost0

commentaires