Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 17:57
.

 

La Chine en Myanmar.

Le Myanmar offre sans conteste des atouts géopoltiques que ses voisins ne pouvaient ignorer à long terme.La Chine de Pékin a été la première à se positionner sur la scène birmane à la fin des années 1980 et à négocier avec la Junte pour un développement de partenariats multiples,touchnat de nombreux domaines,ce qui permet à Pékin de régler povisoirement l'un de ses plus gros problèmes actuels:la sécurisation de son approvisionnement en énergie. Sur le plan géopolitique, la Birmanie est un atout aux multiples facettes, puisqu'elle offre à la Chine les moyens d'augmenter sa maitrîse des mers,de contrôler des point stratégiques de passage (détroit de Malacca), un accès aux ressources naturelles,aux matières premières..Sur le plan politique,le soutien de la Chine au régime birman est aussi un moyen d'éviter que le pays ne connaisse une vague de démocratisation qui risquerait de s'étendre à la République Populaire...

Les acquis de la Chine gràce à la Birmanie ,comme le contrôle de la route des hydrocarbures chinois dans l'Océan Indien,ont,comme dans le cas de toutes les alliances,un caractère provisoire.C'est pourquoi la Chine doit veiller en permanence à renouveler ses liens avec la Birmanie er qu'elle a aujourd'hui de quoi commencer à s'inquiéter.Son influence sur le Myanmar est certes forte,mais elle a tendance à être remise en question par plusieurs facteurs et acteurs.La zone transfrontalière sino-birmane, en particulier la région Shan,est fortement troublée depuis des décennies,et l'ouverture des frontières avec la Chine a conduit à l'augmentation des trafics illégaux en tous genres (drogue,mais aussi produits licites) qui, combiné à l'armement de la région,en grande partie dû aux armes fournies par Pékin à la Junte,crée l'insécurité dans le secteur.Cette insécurité a gagné la frontière sino indienne.L'Inde ,qui se sent visée par la présence chinoise à ses portes,tout le long de la côte birmane, jusqu'aux îles Coco,commence à réagir.

L'appartenance de la Birmanie à la sphère d'influence chinoise fait réagir non seulement l'Inde mais aussi la communauté internationale,de l'Europe aux Etats Unis.Elle renforce les alliances contre la Chine et,finalement,la situation se retourne un peu contre la RPC.Peut être un partenariat moins unilatéral,et l'arrêt du soutien inconditionnel à la Junte pourraient permettre à la Chine d'être mieux perçue.Mais,surtout,et les dirigeants chinois en ont conscience,le régime militaire du Myanmar risque de se tourner vers d'autres pays,pour échapper à l'emprise chinoise,diversifier leurs soutiens.Sans compter que la population vit relativement mal ce que beaucoup considèrent désormais comme une "sinisation" de la Birmanie.Aujourd'hui,par exemle,c'est un tiers de la population de Mandalay (la deuxième ville du pays)qui est d'origine chinoise (principalement du Yunnan)et à Lashio,c'est près de la moitié.

Beaucoup pensent que la RPC est le principal responsable de la survie et du succès du régime birman.Pékin entretient en effet le régime en forunissant des armes,ce qui a été beaucoup médiatisé,amis également par un soutien financier (prêts à taux préférentiels,achats sans compter des ressources birmanes..).Par exemple,le contrat remporté par la Chine face à l'Inde sur l'exploitaion du gaz devrait être ue source d erevenus considérable pour la Junte,entre 800 millions et 3 milliards de dollars annuellement...

M.WEBER.

Partager cet article
Repost0

commentaires

nicolas agalèdes 05/03/2008 17:52

on peut s'interroger sur le jeu régional autour des rebellions périphériques au pouvoir central birman,notamment à propos des Karens,et de la problématique du trafic de drogue au sein du triangle d'or à la frontière birmano-thaï,quid de l'attitude de Pékin face à ces problèmes situés aux confins de l'empire du Milieu...

Soppelsa Jacques 07/03/2008 08:41

L'une de nos doctorantes,Anne Lise Sauterey, travaille précisément (et avec beaucoup de pertinence)sur ce thème depuis un an Si la question vous intereresse, vous pouvez la contacter au mail suivant:al.sauterey@gmail.com