Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 19:07
Interview de Jacques Soppelsa (extraits)

.

INTERVIEW:

Interview de Jacques Soppelsa ,par Zeina el Tibi

"De la Géopolitique"..Extraits.

1)Vous avez fondé l'Académii Internationale de Géopolitique; quels sont ses objectifs?

Depuis 1978,j'occupe la chaire de Géopolitique du monde contemporain en Sorbonne,'où j'ai présidé l'Université de Paris I entre 1981 et 1990). Depuis cette date,j'ai pu établir un constat qui me parait,aujourd'hui encore difficilement niable: la rareté des institutions de recherches effectivement indépendantes,dans le champ de plus en plus "embouteillé" d'instances,de cercles ou autres instituts ayant pour but l'analyse géopolitique.Autant ce type de stuctures a proliféré au cours du dernier quart de sicèle,autant l'emprise politique,idéologique ou tout simplement économique,des groupes de pression s'est avérée de plus en plus contraignante.Il m'a alors paru indispensable de redonner à la science géopolitique ce u'elle n'aurait jamais dû perdre:le sens fondamental de l'éthique et le strict souci de procédér à des études exclusivement scientifiques,indépendantes de tout groupe d 'influence.Les objectifs de notre Académie sont restés très clairs: constituer une stucture rassemblant des universitaires de réputation internationale et confrontant leurs analyses sur les différentes questions préoccupant le monde contemporain au plan des relations internationales.Bref,tenter de se démarquer du réseau de plus en plus dense et subjectif des experts auto proclamés gravitant, consciemment ou inconsciemment, dans l'orbite idéologique ,politique ou sordidement économique de telle ou telle sphère d'influence..

2)Comment définissez vous la géopolitique et en quoi cette discipline donne t elle une méthode pour comprendre les enjeux politiques?

A la différence,notamment, de la "géographie politique",qui a pour objectif de décrire l'organisation du monde divisée en Etats,à un moment donné,la géopolitique, instituée en tant que discipline par Friedrich Ratzel,il ya un peu plus d 'un siècle, tente de relier entre eux les principaux facteurs rendant compte de ladite organisation, qui aboutit à la synthèse d 'une situation politique existante et de ses possibilité.Par le canal de l'analyse des interactions entre le pouvoir politique et ses structures,d'une part,l'espace stricto sensu d'autre part, le géopoliticien est donc amené à prendre en compte une palette diversifiée de facteurs. Parmi ces derniers, certains sont relativement stables ( divisions de l'espace,structure et configuration du territoire,gabarit et organisation orographique,données climatiques..) D'autres,en revanche,s'avèrent beucoup plus fluctuants dans le temps,comme les structures politiques, l'organsitation économique,les matières premières,les ressources énergétiques..

De facto,la science géopolitique fait ainsi l'objet de controverses entre deux grandes "sensibilités":celle qui considère qu'effectivement ,les éléments stables doivent constituer le fondement incontournable du champ de la réflexion géopolitique;et celle qui donne la priorité aux bouleversements conjoncturels contemporains introduits par certaines variables. Pour ma part, je suis persuadé qu'il n' y a pas de véritable incompatibilité entre ces deux sensibilités et qu'au contraire la prise en compte simultanée des "tendances lourdes" et des "variables conjoncturelles" peut permettre d'affiner nos méthodes d'analyse.

Partager cet article
Repost0

commentaires