Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 19:11
.

 

Sept propositions pour réformer l'ONU (2)

Charles Zorgbibe.

Une véritable refonte de la Charte des Nations Unies semble nécessaire,voire la convocation d'une nouvelle conférence constituante, un "San Francisco II".

TROIS POINTS esentiels pourraient être rapidement abordés: l'établissement d'une instance indépendante d'évaluation des situations humanitaires; l'autolimitaion des membres permanents du Conseil de Sécurité;le retour au concept de "protection d'humanité.

-Les polémiques qui ont suivi le conflit du Kosovo (l'Alliance atlantique a t elle réagi à une épuration ethnique menée par les Serbes ou a t elle aggravé,par son intervention,ladite épuration?) sont révélatrices de la défiance que suscitent,dans une partie de l'opinion internationale,les arguments de l'urgence humanitaire.La mise en place,auprès du Conseil de Sécurité,d'une instance indépendante d'évaluation des situations humanitaires constituerait un progrès sur le chemin de la transparence des opérations de maintien ou d'imposition de la paix.

-La Charte rénovée pourait encourager les membres permanents du Conseil de Sécurité à ne pas recourir au veto lorsque le Conseil serait amené à traiter de graves atteintes aux droits de l'Homme (qui auraient été évalués par l'instance indépendante).Ainsi pourrait naître une véritable obligation d'intervention de la communauté internationale ,sur mandat du Conseil de Sécurité.

-Pour les Juristes du XIXeme siècle,la "protection d'humanit" était la seule intervention armée licite.Elle se fondait sur "une lésion de la société humaine",la violation des droits humains fondamentaux. De telles situations s emultiplient dans le monde de l'après guerre froide.Comment se tenir à la règle traditionnelle de consentement de l'Etat directement concerné lorsque cet Etat n'existe plus, que son appareil s'est effondré,que la sécurité des personnes vivant sur son territoire n'est plus assurée? Après l'évaluation de l'instance indépendante,la qualification de "protection humaine" par le Conseild eScéurité donerait une légitimité solennelle à l'intervention de la comunauté internationale et à l'établissement d'une sorte de protectorat international.

Au delà ,une conférence de refondation de l'organisation mondiale pourrait comporter QUATRE autres POINTS,à son ordre du jour:

-L'élargissemnt du Consielo de Sécurité par l'entrée comme membres permanents de "puissances régionales",sur lesquelles un consensus continental serait réalisé,sur le Brésil,par exemple,en Amérique Latine,ou,à défaut, par l'entrée des grandes organisations continentales,l'Union africaine,l'Organisation des Etats américains,et une organisation asiatique à créer.

-La création d'un Conseil de Sécurité Economique,à partir des actuels Somets des pays les plus industrialisés.

-La création ,à côté de l'Assemblée Générale,d'une seconde chambre consultative représentant la société civile internationale:centrales syndicales internationales, internationales politiques, grandes organisations scientifiques,culturelles,économiques,confessionnelles.

-La mise en place d'un "Observatoire de la Démocratie",auprès du Conseil de Sécurité.Dans le cas de crise ou de rupture de la démocratie dans l'un des Etats membres,le Conseil pourrait lancer un avertissement public aux autorités de l'Etat concerné,puis prononcer l'exclusion de l'Etat récalcitrant jusqu'au rétablissement des libertés fondamentales.Ainsi l'ONU deviendrait réellement,selon le projet formulé il y a deux siècles par Emmanuel Kant, une "Société des nations républicaines".

Resterait par accord entre l'organisation mondiale rénovée et l'organisation atlantique,à éclaircir le rôle de l'OTAN dans le domaine de la gestion des crises et de la sécurité européenne,voire eurasiatique.La solution idéale serait dans la transformation de la nature même de l'OTAN.L'ancienne Alliance atlantique,qui a fait ses preuves dans les confrontations de la Guerre froide,pourrait devenir une organisation régionale du chapitre VIII de la Charte des Nations Unies:elle aurait,dès lors,la légitimité nécesaire pour devenir le "bras séculier" de 'lONU,et elle symboliserait la fin de l'affrontement bipolaire et le rapprochement des Etats du "Nord" industrialisé.

Partager cet article
Repost0

commentaires