Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 19:05
.Proposition pour une nouvelle classification.


.

Des secteurs d'activité

Proposition pour une nouvelle classification.

Il y a bientôt un siècle que la plupart des statistiques ,y compris les plus élaborrées,,relatives aux secteurs  d'activités économiques ,font plus ou moins explictement référence à la bonne vieille trilogie chère à Colin Clarke: secteur primaire,secteur secondaire,secteur tertiaire. Semblable approche ne manquait certes pas d'intérêt,y compris au plan des comparaisons internationales.Mais à l'heure de la globalisation et des effets induits de cette dernière,ladite trilogie peut,en bien des points,,apparaitre comme singulièrement réductrice.Mieux, ou pire,elle ne permet plus d'appréhender ,par sa rigidité,l'évolution récente réelle de pans entiers de l'économie en gérale celle de notre pays en particulier.

En prenant pour principe de base,non plus cette ventilation par types classiques d'activités économiques ,mais une classification ordonnant ces activités selon leur "nature" économique et leur appartenance à telle ou telle stucture de marché (compte tenu de l'évolution de l'économie mondiale ,de la progressive mutations du sytème libéral et de son relais par une situation de facto de plus en plus complexe,juxtaposant des secteurs "ouverts" et "fermés"), nous suggérons un nouveau type d'approche, une nouvelle trilogie:

-un "secteur exposé' à la concurrence internationale, aux prix fondamentalement influencés par les prix des importations: pour l'essentiel,la plupart des industries de transformation;

-un "secteur protégé" de la concurrence internationale,où les prix d'offre sont (eu égard au comportement d 'autofinancement des entreprises) déterminés par les producteurs, secteur regroupant notamment les industries du bâtiment, le secteur des transports, les activités commerciales, les services privés;

-un secteu "administré",où les prix sont fortement dépendants de la décision publique ,soit directement,tels les ervices publics civils et militaires,soit indirectement (subventions)..

Cette ventilation, qui mériterait ,certes,d'être affinée, permet de souligner d'ores et déjà le caractère plus ou moins hétérogène des systèmes économiques, la diversité des modes de fixation des prix, et les lignes de force majeures de l'évolution récente du monde du travail.

A titre d 'exemple,cette approche,appliquée au cas des Etats Unis, entre 1960 et 2000,permet d'obtenir les résultats suivants:

-de 26% (1960) à 16% (2000) pour le secteur "exposé; de 50% (1960) à 54% (2000) pour le secteur "protégé" et de 24% (1960) à 30% (2000) pour le secteur "administré".

On constate ainsi ,sur près d'un demi siècle,une tendance soutenue à la diminution du secteur "exposé", clef de voûte de l'ancien système capitalisre libéral, d'économie ouverte de marché;diminution qui s'effectue de manière à peu près équilibrée au profit des activités protégées (obéissant dans ses grandes lignes aux règles économiques des marché fermés, et d'un secteur "administré" dont l'évolution récente montre clairement,n'en déplaise à maints auteurs,que les Etats Unis représentent en définitive un fort bel exemple d'interventionnisme étatique.!

Parions que semblable approche pourrait permettre d'appréhender les réalités économiques "objectives" de la France sous un angle moins traditionnel, voire moins sujet à caution.

Jacques Soppelsa

Partager cet article
Repost0

commentaires