Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 12:03
Herman Sullivan et le "Melting Pot"

L'approche d'Herman Sullivan

Les responsables des recensements fédéraux américains se hasardent régulièrement à suggérer que la remise en question du "melting polt" ne suppose pas inéluctablement ,in fine,le pluralisme culturel,mais plutôt la coexistence d'un courant culturel "principal", à dominante anglo saxonne , et de cultures ethniques tendant ,soit à se dissoudre dans le courant dominany,soit à se marginaliser.Le Sociologue Herman Sullivan ,de Georgetown, brossa au milieu des "nineties",une typologie qui n'est pas sans pertinence:il distingue,en la matière,cinq grands types de situations:

-l'assimilation pure et simple

-l'acculturation

-la domination

-le bipartisme culturel:

-et le "rejet ségrégationniste".

 

qui a longtemps affecté ,avec beaucoup de virulence ,les communautés asiatiques.Il concerne surtout,depuis l'aube de l'histoire nord américaine,les minorités noires..mais il affecte aussi,depuis peu,et peut être plus sournoisement ,les latino américains.Ces derniers semblent remettre en cause,plus ou moins ouvertement,le credo séculaire dans les capacités illimitées de l'Amérique à assimiler sans grands heurts ses contingents de nouveaux immigrants.ce "séparatisme culturel",sciemment et énergiquement réaffirmé,concerne des foyers démographiquement modestes,comme ceux des Amish du Lancaster,farouchement attachés aux us et coutûmes du XIXeme siècle, des Mormons du Utah ou des francophones des vallées intérieures du Maine ou du Vermont:ce troisième type a été tragiquement illustré par les avatars (pour ne pas dire plus) de la nation amérindienne.Les survivants du génocide connaissent surtou aujourd'hui une vive misère physiue et moale..bien que depuis le vote de la Loi de 1975 ("Indian Self Determination and Educational Assistance Act") un certain sursaut peut être souligné:(la première Université indienne des Etats Unis a été implantée à .Sioux Falls,dans le Sud Dakota,sous la seconde mandature ee Ronald Reagan).: (assimilation spontanée mais partielle ,des valeurs culturelles du groupe dominant par un groupe dominé)ce type est spectaculairement composite,des Allemands des campagnes du Midle West aux Italiens de certains boroughs de New York ou de Chicago,en passant par les Scandinaves du Minnesota ou les Cajuns des bayous de Louisiane,(où la francophonie semble connaitre un léger mais indéniable essor depuis une génération,via le Codofil et l'officialisation du bilinguisme par les autorités de la Nouvelle Orléans.: (qui fut le cas de la grande majorité des immigrants de l'Europe du Nord Ouest,d'Europe Centrale et Orientale,voire du Bassin méditerranéen).Ce premier type vient tout naturellement,au fil des générations, renforcer au moins quantitativement, le groupe dominant et,plus rarement,son noyau dur de "W A S P ("White Anglo Saxon Protestants")
Partager cet article
Repost0

commentaires