Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 17:58
.

Géopolitique de l'Ukraine.

De quelques tendances lourdes.

"Si les hommes appréhendent la géographie à travers leurs besoins,leur culture,leurs peurs,leurs rêves" comme l'écrivait Philippe Moreau Desfarges,alors l'Ukraine peut être considérée comme l'archétype concrétisant cette affirmation.

Les fondements géographiques naturels du pays, qu'il s'agisse de sa situation proprement dite, des données orographiques, des ressources du sol ou du sous-sol, en font un territoire de très haut intérêt géostratégique.

Riverain de la Mer Noire, on ne peut pas dire que l'Ukraine soit un territoire "enclavé",encore que ladite mer soit presque fermée (cf.l'importance historique majeure des Détroits du Bosphore et des Dardanelles),tant pour le pays que pour sa voisine -et naguère tutrice- la Fédération de Russie ,avec laquelle elle partage désormais le littoral proprement dit.

L'Ukraine est, aujourd'hui,avec ses quelques 603 500 Km2,juste devant la France,le second pays du continent européen,sensu largo, certes très loin,précisément,de la Russie.Ses horizons méridionaux se confondet donc avec le littoral de la mer Noire.Unecôte ukrainienne fortement valorisée par la présence de la presqu'île de Crimée et par celle des embouchures du Dniestr,du Buh,du Dniper, la "colonne vertébrale " du pays.

Au Sud Est, c'est la non moins importante embouchure du Don.La frontière orientale court à travers le monumental plateau central russe, longe dans le secteur septentrional les marais du Pripet, s'adosse au nord Ouest au plateau polonais de Galicie puis,à l'Ouest,aux derniers contreforts des Carpathes (L'Ukraine carpathique,qui culmine à quelques 2060 mètres d'altitude aux Mont Hverla,a conservé aussi son nom de Ruthénie,une Ruthénie qui échappa au joug tsariste à la fin du XVIIIeme sicèle,a contrario du reste du pays; la frontière se poursuit enfin vers le Sud,jusqueà la Bessarabie et au delta du Danube.

L'Ukraine est donc très largement dominée par des horizons de plaines,par ailleurs généralement très fertiles..Sur près des deux tiers de son territoire s'étirent les légendaires "terres noires",les tchernoziums particulièrement propices à la céréaliculture ,celle qui a permis de qualifier l'Ukraine,depuis la Grèce antique,de "grenier à blé" de l'Europe! A la veille de l'Indépendance,l'Ukraine représentait ainsi 52% de la production de betteraves sucrières, 25% des céréales et 25% de la production bovine des importations européennes. /

Le sous sol ukrainien possède,a ton pu écrire (V.Tchirikov) "tant de richesses naturelles qu'elles le placent parmi les miuex pourvus au monde"!Il recèle notamment,les importants (et ,dans la saga soviétique,"mythiques") gisements de minerai de fer de Krivoirog,de Khrementchouc et de Kertchn,au coeur du massif de Crimée;mais également des gisements de bauxite (à Mikolhaiev),de titane,de cuivre,d'or,de platine,et,ce qui est loin d'être secondaire,d'uranium,dans les régions de Vodhy et de Jelty

Au plan énergétique,parallèlement au gigantesque bassin de charbon du Donbass (aujourd'hui partagé par la frontière russo-ukrainienne, mais qui représentait encore près des 30% des réserves de l'Union Soviétique avant la disparition de cette denrière!) ,on soulignera aussi la présence de gaz naturel dans les régions de Lvov et de Kharkov,et de pétrole à Iviano-Kfrankvisk.,des réserves toutefois insuffisantes pour les bsoins de la nouvelle Ukraine,ce qui a pu autoriser Moscou à "peser" politiquement sur Kiev, via un "chantage " aux hydrocarbures.

Ce pays naturellement béni des Dieux a représenté,en revanche,eu égard à sa situation et à sa configuration biogéographique,un foyer "privilégié" d'invasions!! Il révèle ainsi unehistoire particulièrement mouvementée.

A la charnière de l'Europe et de l'Asie,proche du Moyen Orient ,l'Ukraine a été historiquement marquée par trois tendances géopolititiques: l'effritement de l'influence turco-tatar, liée à l'Empire Ottoman,qui a eu pour effet direct de permettre aux nations voisines de s'engouffrer sur ces terres riches ukrainiennes.Mais en les transformant ainsi en une zone d'affrontement civilisationnel,entre une Russie orthodoxe et une Pologne catholique.La Russie tsariste finira ,à la fin du XVIIIeme siècle,par absorber la majeure partie du pays, à l'exception de la Galicie,sous contrôle de l'Empire austro hongrois,avec le partage de la Pologne..

La dualité russo-autrichienne de l'espace ukrainien a abouti, tout au long du XIXeme siècle,à une mise en valeur soutenue du secteur agricole, puis industriel..Mais c'est aussi l'époque où Vienne,souhaitant affaiblir Moscou,a contribué directement à la valorisation d'un sentiment ntional ukrainien,à la fois anti polonais et anti russe.

Au lendemain des tragiques évènements de 1917-1921, l'Ukraine s'est trouvée à nouveau partagée en deux:la polonaise et..la soviétique, à l'exception de la Bukovine, annexée par la Roumanie,et la Ruthénie,par la nouvelle Tchécoslovaquie.Mais c'est naturellement l'influence de Moscou,puis l'intégration de l'Ukraine dans l'orbite soviétique,qui constituent les évènements majeurs de son histoire moderne,avec la réunification (au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale) L(Ukraine,grâce à Khrouchtchev, révupère même la Crimée,en 1954.Il faut attendre les années 1970 pour voir renaitre et surgir le nationalisme ukrainien,à partir des régions centrale et occidentale.

Les dernières années de l'Ukraine soviétique vont être, au delà de la course à l'atome et de la nucléarisation de l'Union, terriblement assombries par le drame de Tchernobyl.On en connait les séquelles.

Le bilan, aujoud'hui, après l'indépendance,puis la spectaculaire (et fortement médiatisée) "révolution orange",favorisée,on le sait,par les Etats Unis: une Ukraine susceptible d'être décrite,au plan de la géopolitique interne, via la juxtaposition de trois secteurs spatiaux:

-à l'Ouest,l'Ukraine galicio-ruthénienne, imprégnée de culture "occidentale" et de catholicisme, et qui regarde avec insistance du côté de l'Union Européene;

-au centre, l'Ukraine stricto sensu,où les minorités ethniques et linguistiques sont faiblement rerpésentées;

-à l'Est, une Ukriane très fortement russifiée..

Au delà de ce clivage,la nation demeure encore passablement liée à Moscou par la donne géoéconomique en général, et les échanges commerciaux en particulier.

Et comme l'écrivait Chauprad, "la pluralité de l'Ukraine est utilisée par la Russie comme par les Etats Unis pour attirer ce vaste pays dans leur camp; une Ukraine pro américaine serait un grave échec pour la Russie de Poutine,de la même manière qu'une Ukraine redevenue pro russe serait un échec pour Washington dans sa politique de refoulement de la puissance néo impériale"

Jacques Soppelsa

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
De la "Petite Russie" à l'Ukraine, la maison d'édition est l'Harmattan, sa date d'édition est de 2003. Il est malheureusement nécessaire de le commander, on trouve en effet peu de livre sur ce pays.
Répondre
A
Effectivement, l'Ukraine est tout à fait intéressante tant sur le plan géopolitique qu'au niveau historique. Pour en savoir plus sur ce pays, je recommande vivement le livre de Mykola Riabtchouk: de la petite Russie à l'Ukraine.
Répondre
S
Merci pour cette référence.Je lirai très volontiers cet ouvrage. En connaissez vous la date de publication et la maison d'édition?  Merci Jacques Soppelsa