Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 20:25
Dissertations sur le déclin économique américain.

Il est de bon ton ,depuis un quart de siècle,de disserter doctement sur le "déclin  économique" des Etats Unis.
Déjà,en ce domaine, dès Juin 1980,répondant à une enquête du magazine Time,le sociologue Raymond Aron croyait pouvoir constater que "les EtatsUnis ne sont plus le numéro I" (sic)
Et le Directeur de l'Institut International d'Etudes Stratégiques de Londres soulignait de son côté: "si les Etats Unis ,dans le passé,ont été le leader incontesté, ils n'ont plus vouluassumer ce rôle au cours des années soixante dix..et même ;s'ils l'auraient voulu,ils n'étaient plus en mesure de commander le respect de leurs aliés"(resic)
Les Américains eux mêmems,pour être équitable,révélaient  quelques sentiments alarmistes,après l'euphorie de leurs "Trente Glorieuses",une euphorie résumée ,un peu caricaturalemnt, par la thèse de Fukuyama selon laquelle,on le sait,"la fin de l'Histoire venait d'arriver,avec la victoire définitive de l'idéologie de l'Etat libéral".
Rober Tucker,de Johyn Hopkins University, décrétait le "déclin de l'Amérique".Wladimir Podorets,de la revue "Commentary",parali de "danger économique immédiat" et l'incontournable Paul Kennedy,via son best seller, "The Rise and Fall of Great Powers",ouvrage dans lequel il n'hésitait pas à comparer les Etats Unis à l'Empire romain et à l'Espagne de Charles Quint..  Huit ans plus tard,en 1993,l'auteur  récidivait avec un nouveau titre ("Preparing for the Twenty First Century") dans lequel il décrivvait avec délectation les catastrophes engendrées par la conjugaison de trois processus: l'explosion démographique,la détérioration de l'environnement et le développemnt incontrôlé des innovations technologiques !!
Thème repris par Jacques Attali dans ses "Lignes d'horizon",dans lesquelles il prévoyait notamment le relais de la superpuissance américaine par l'Europe et le Pacifique,prévision reposnat notamment sur l'argument: "la loi intrenationale militaire est progressivement remplacée par celle du marché", un argument révélateur du pessimisme sous jacent de l'ex président de la BERD quant à la santé économique de l'Union!
Arthur Schlesinger ("Disuniting America") dénonçait les effets pervers du multiculturalisme, dénonciation reprise,sous  une forme  édulcorée,par le politologue Kevin Philips, dans son"Boiling Point" publié en 1994..
Mieux,ou pire,un auteur comme Godfred Hodgson ("See things to see Men") traçait un portrait sombre du devenir américain: "en 1945,les Etats Unis étaient au faîte de la puissance.La prophétie d'Hegel s'était réalisée sur les ruines du Vieux Continent. Le tempsdu monde fini commençait pour l'Europe;l'Amérique était prête pour reprendre le flambeau"..Cependant,le "siècle américain n'aura guère duré plus de trente ans.Au début des années quatre vingt, la croyance en l'exceptionalisme américain s'est évaporée,avec la fin de l'empire,l'affaiblissement de la puissance,la perte de la foi dans l'avenir du pays" . (à suivre)
Jacques SOPPELSA 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Blog(fermaton.over-blog.com),No-21. -THÉORÈME HISTORIA. - La chute des empires.
Répondre