Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 16:51

L'Espagne et les sommets ibéro américains (suite)

"Partagée entre politiques européenne,ibero américaine et atlantiste,l'Espagne feint officellement d'être équitablement concernée par ces trois dimensions.Or,si elles présentent des risques d'incohérence,elles ne sont pas totalement incompatibles entre elles pour autant;la politique atlantiste étant d'ailleurs diminuée depuis le départ d'Aznar alors que les politiques européenne et ibero américaine peuvent se compléter et même se renforcer lorsque l'Espagne utilise l'appui de l'Union européenne ou influence le processus communutaire pour appuyer sa propre politique latino américaine. Néanmoins,la priorité est évidemment donnée à la politique ibero américaine ,bien que ce soit des options tactiques qui ne correspondent pas vraiment à la réalité des rapports internationaux ..
D'autre part,la politique ibero américine est la seule politique où le pays dispose de marges de manoeuvre conséquentes puisque l'Espagne voit une partie de sa politique extérieure intégrée dans la politique européenne, elle est contrainte par la proximité de l'Union dans ses options à l'égard du monde méditerranéen et handicapée par l'hégémonie et la disproportion américaine dans sa politique atlantiste!

La démonstration d'une réelle ambition ibéro américaine de l'Espagne serait d'inrégrer ce facteur dans l'ensemble de sa politique étrangère et de la conditionner à la réalisation et à la consolidation d'une Communauté ibero-américaine des Nations,ce qui n'en garantirit pas d'ailleurs le succès puique les pays latino américains paraissent réticents à l'idée d'en faire un acteur international autonome!!
En fait, ces sommets semblent face à une alternative cruciale pour leur survie:si ils stagnent,ils courent le risque de péricliter au cours d'une longue agonie où ils seraient seulement soutenus par l'Espagne pour constituer un vecteur d'influence,mais si ils veulent devenir autonomes et exister comme catuers internationax stratégiques, ils courrent le risque de voir les rivalités entre puissances potentielles (Mexique,Brésil,Argentine,Espagne) en son sein s'exaspérer car ils devront affronter des thèmes économiques ou politiques délicats à gérer ..

Cette conclusion de Delas est,elle aussi,singulièrement d'actualité,quand on constate,au moins sur le plan de la "gesticulation diplomatique",les fissures,pour ne pas dire les fractures qui apparaissent dans le concert des nations latino américaines,surtout depuis l'émergence  et la consolidation de la désormais célèbre "dorsale démocratique"..




.    
Partager cet article
Repost0

commentaires