Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 14:55
.Défis démographiques (III)

.

Le fléau de l'analphabétisme

Les moyens d'échapper (au moins partiellement) à cette dramatique situation de dépendance sécrété par l'impossibilité pour nombre de pays de survenir eux mêmes à leurs besoins les plus élémentaires résidnt peut être dans ..l'éducation. La F A O, comme la plupart des organisations internationales, considère efcetivement qu son éradication passe par la formation de cadres et de travailleurs qualifiés "'restant au pays" .mais les résultats constatés au cours du dernier tiers de siècle sont inégaux et souvent décevants.Le "Drainage des cerveaux" n' a été que fort partiellement ralenti.Certes, dans le domaine de l'alphabétisation, d'après les normes de références adoptés,non sans difficultés, par l' Organisation des Nations Unie, l'alphabétisation de la population mondiale serait passée de 48% en 1970 à 73% en 2005 .Mais ces données ,à première vue fort encourageantes ,masquent des réalités concrètes inquiétantes. Certains pays asiatiques ont réussi à enclencher le cercle vertueux par lequel l'élévation des connaissances augmente la productivité, qui accroit les richesses et donne à la collectivité les moyens de mieux former les cadres.Mais dans les faits, dans la zone intertropicale, le ralentissement économique conjugué à la poussée démographique a souvent mis l'école en porte à faux, impuissante à elle seule à assurer des débouchés sur place.Certains pays du continent africain se sont même illustrés par une baisse du taux d'alphabétisation, comme en Mozambique, au Lesotho ou en Tanzanie.. Cette baisse apparait aussi,ponctuellement,dans certains états musulmans,.mais elle concerne alors ,majoritairement, (si les données publiées sont fiables) ,la population féminime .Dans la pénisule arabique,maints responsables ,évoquant les efforts d'alphabétisation,n'hésitent pas aujourd'hui à rappeler que la fréquentation des écoles par les filles est largement suffisante si leur brève scolarisation leur permet de lire le Coran...Le cas de l'Algérie contemporaine est, dans ce domaine, exemplaire: les statistiques les plus objectives donnent pour ce pays des chiffres assez accablants quant à l'analphabétisme :en 2005,il s'élèverait à 21% pour les hommes et à plus de 45% pour les femmes . Témoignage d'un observateur français en 2002: "A peine 50% des jeunes de 12 à 17 ans abordent le collège,et encore dans quelles conditions ! Je me souviens avec nostalgie de l'accueil chaleureux qui m'avait été réservé par les autorités à l'occasion dun voyage d'étude à la fin des années 70. A l' époque, de nombreuses recherches pédagogiques avaient été entreprises par les Algériens qui se rendaient dans la plupart des pays du monde, en quête d'informations..J'avais été stupéfait lorque un chauffeur de taxi m'avait demandé ce que je pensais de ..la réforme Haby ! Et puis, il y a eu la campagne d'arabisation, le manque de maîtres pratiquant correctement la langue, les "barbus" hativement formés "(sic)

Au total, près d'un milliard d'adultes seraient analphabètes, dont deux tiers de femmes...Une situation qui fragilise les plus faibles, l'infériorité persistante de la condition féminime..et l'exploitation des enfants. Sur ce plan particulièrement douloureux, le Bureau International du Travail a estimé que la planète comptait,au tournant du millénaire,plus de 270 millions de "travailleurs",agés de 14 ans à . 5 ans ! ( Un enfant sur cinq en Amérique latine, un enfant sur trois en Afrique).

Si vous y ajouter les carences flagrantes relevées dans le domaine de la Santé (cf.l'article de Patricia Mamet dans ce même blog) force est de constare que ,au delà de la cruauté des données statistiques, l'interrogation,naguère,d'un Alfred Sauvy ("vous avez parlé de malédiction du Sud ?") est loin d'avoir perdu de son actualité.

Jacques Soppelsa

Partager cet article
Repost0

commentaires