Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Du Site

  • : La géopolitique par Jacques Soppelsa
  • Contact

Cv Jacques Soppelsa

Agrégé de géographie , Docteur d'Etat ,et Professeur de géopolitique à l'université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Retrouvez le Cv résumé en cliquant sur le lien suivant : Jacques Soppelsa

Recherche

Publications

1971 : Les Etats Unis (PUF)
1972 : Géographie Universelle (2 tomes) Livre du mois
1973 : Le Moyen  Orient (3 tomes) Mang
1975 : L'économie des Etats Unis (Masson). Livre du mois
1976 : La Géorgie méridionale et le Vieux Sud des Etats Unis (thèse)
1979 : Les grandes puissances (Nathan)
1980 : Géographie des Armements (Masson) Livre du mois
1981 : Histoire du Far West (Larousse  BD) 32 facsicules en coll.
1982 : La Terre et les hommes (Belin)
1984 : Des tensions et des armes (Publications de la Sorbonne)
1986 : Lexique de  Géographie Economique (en coll  Dalloz)
1988 : Lexique de Géopolitique (Dir. Dalloz)
1992 : Géopolitique de 1945 à nos jours (Sirrey)
1994 : La Patagonie (en coll. Autrement)
1995 : Los Frances en Argentina (en coll .Zago)
1996 : La dictature du rendement (Ellipses)
1997 : Dix mythes pour l'Amérique (Colin)
1999 : la démocratie américaine (Ellipses)
2001 : Géopolitique de l'Asie Pacifique (id)
2003 : Le Dialogue régional en Amérique Latine (Ellipses)
2005 : Les Etats Unis .Une histoire revisitée (La  Martinière-.Le Seuil)
2006 : "Dix morts en sursis" -Roman de Géopolitique fiction- Editions du Club Zero
2008 : Géopolitique du monde contemporain (en coll.) (Nathan)

2009 : Les sept défis capitaux du Nouvel Ordre Mondiale

2010 : Dictionnaire iconoclaste de l'immigration

2011 : Géopolitique et Francophonie

2012 : Louis XVII, La piste argentine

Archives

13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 23:05
L'axe Paris Moscou (2)

Au milieu des années quatre vingt dix, quatre scenarii étaient généralement évoqués quant à l'avenir de la Russie à moyen terme.Trois nous paraissent aujourd'hui obsolètes: celui du "délabrement inexorable de la Fédération", minée par d'incontournables défis internes (un scenario catastrophe qui,nonobtant les incontestables difficultés rencontrées par le régime,est désormais relégué sans l'armoire aux mauvais souvenirs); celui "de la reprise en mains de la nation par les forces les plus conservatrices" ( scenario nullement utopique il y a une dizaine d'années ,eu égard précisément aux difficultés sociétales rencontrées à l'époque à l'intérieur du pays et aux avatars de sa "périphérie" (l''échec retentissant des "putschistes" d'Aout 1991 et la marginalisation des sensibilités d'extrême droite,face à la politique centriste affichée et confortée par Vladimir poutine, le redressement des institutions depuis dix ans ..laissent légitimement penser que semblable scenario est,lui aussi, largement périmé). "L'instauration d'une nouvelle Russie,pilier d'une confédération élargie", suggérait une hypothèse qui avait pour mérite de préserver la nation russe du spectre de la dispersion,mais qui se heurtait de plein fouet aux changements d'écheles et aux incertitudes géopolitiques des ex républiques de la périphérie.

Un nouvel axe Paris Moscou?

Quatrième scenario, celui de la "transition en douceur ver la renaissance".C'est celui que l'on semble aujourd"hui pouvoir constater, au delà de la pérennisation d'indéniables problèmes socio économiques,voire sociétaux.
Le pouvoir politique s'est conforté et "autonomisé",sans risque véritable  pour la Fédération;ladite Fédération révèle aujourd"hui,au delà de ces défis sociétaux internes,un réel souci de reprendre délibérément place aux tous premiers rangs des Etats Nations du monde contemporain:au plan de la gestion des ressources (notamment énergétiques) de la sécurité (de la frontière bielorusse au Pacifique,de l'Arctique au Caucase..)...Et ce n'est sans doute pas un hasard si Vladimir Poutine fut le premier à réagir aux singuliers propos tenus par Condy Rice décrivant sa "nouvelle liste noire de pays voyous",une liste où figure,comme de juste,aux côtés  de Cuba ou de la Corée du Nord,la Bielorussie elle même!
Dans semblable contexte,et a fortiori eu égard aux difficultés rencotrées rcemment par l'Union Européenne (notamment au plan de son double processus d'approfondissement structurel et d'élargissement spatial),l'antique prophétie du Géopoliticien McKinder pourrait apparaitre, nouveau paradoxe, comme d'une implacable actualité. Après d'indéniables avatars,la nouvelle Fédération, combinant par ailleursles potentilaités de la Russie d'Europe et les somptueuses ressources sibériennes,pourrait largement contribuer,via le renforcement de ses liens historiques avec les principales puissances continentales de la "vieille Europe"", au rééquilibrage de la donne géopolitique internationale et, tou en évitant soigneusemnt de remettre en question les fondements et l'esprit de solidarité occidentaux, à la consolidation d'un efficace garde fou aux tendances un tantinet hégémoniques du couple anglo saxon, un binôme Washington-Londres qui,à maintes reprises, a démontré de manière éclatante (de la Guerre des Malouines au  second conflit irakien,sa solidité .Un garde fou  y compris dans l'intérêt de Etats Unis eux mêmes  (car rien n'est plus dangereux que l'unilatéralisme, au moins à moyen terme,en politique étrangère)
En ce domaine,nous croyons que Paris,tout en améliorant ses relations bilatérales ave l'Oncle Sam, a largement son mot à dire et sa place à tenir .L'axe Paris-Moscou,,à notre avis, loin d'être une arme de guerre contre Washington,pourrait a contrario autoriser la Maion Blanche à respecter certaines lignes jaunes,y compris dans l'enceinte des Nations Unies ..

Jacques Soppelsa 
   
Partager cet article
Repost0

commentaires